Facebook ads : Roi de la longue traîne des annonces display

1-. Facebook champion de la Longue Traîne

Aux Etats Unis, les 1.000 premiers annonceurs représentent 53% du marché display. Les 47 % restant sont donc constitués de l’ensemble des autres annonceurs et parmi ceux-ci de petits et moyens acteurs.

Comparaison de la situation des 3 géants : Facebook, Yahoo et Microsoft.

Facebook publicité display

Facebook parvient à attirer un grand nombre d’annonceurs ne faisant pas partie du top 1.000 tandis que ses concurrents ont près de 80 % de leurs annonceurs appartenant à ce top 1.000.

Par rapport à l’ensemble d’Internet, Facebook parvient aussi à mieux exploiter la longue traîne puisque l’on est dans un rapport 61/47.

Notez que Facebook occupe 15% de l’ensemble du marché.

2-. Le principe de la Longue Traîne

Un petit rappel pour ceux qui ne connaîtraient pas. Le Longue Traîne est un concept développé dans le livre du même nom par Chris Anderson. Il pense que :

les produits qui sont l’objet d’une faible demande, ou qui n’ont qu’un faible volume de vente, peuvent collectivement représenter une part de marché égale ou supérieure à celle des best-sellers” sur Wikipédia

Schématiquement la Longue Traîne peut être représentée par :

longue traine publicité

 

3-. Hypothèses

Facebook parvient à mieux attirer des annonceurs de taille plus petite par ses spécificités :

a. Les possibilités de segmentation y sont très importantes.

b. L’interface pour créer et gérer les annonces est très simple d’utilisation

c. Les annonceurs peuvent mettre en avant leur page et utiliser de manière complémentaire le display et l’aspect communautaire. Les utilisateurs de Facebook n’apprécient d’ailleurs pas d’être envoyé sur un site extérieur au réseau social pour près de 2/3 d’entres eux

 

 

d. Les actualités sponsorisées permettent d’intégrer un aspect social dans les annonces, ce qui a un effet positif sur le CTR (Click Through Rate).

— Posted on novembre 22, 2011 at 10:23 by

Tags: ,