Influence : Cela ne vaut pas un Klout

Après le Twitterbutton, le +1 Google, voici le +K lancé par la référence en matière de mesure d’influence Klout.

La mesure de l’influence selon Klout est assez variable et perso je préfère les résultats donnés par l’algorithme de Peerindex. Les 5 principaux outils de mesure d’influence sont repris sur le blog de Brandchats, solution de monitoring d’ereputation.

1-. Klout imparfait

Pourquoi Klout est-il améliorable ? et nous verrons ci-dessous sans doute amélioré 😉

A. Trop de variations à court terme

Me consacrant principalement à mon compte twitter perso, je ne m’étais jamais vraiment occupé du compte de ma boîte. Ce compte se trainait donc avec un Klout score inférieur à 20, il y a un moins.

En tenant compte des indications de Klout, j’ai essayé d’augmenter le Klout score. Opération couronnée d’un relatif succès puisque le compte est passé de 19,33 le 4 mai à 42,85 le 2 juin.

klout dkoop

Comment cette progression a-t-elle été obtenue ?

B. Un surcroit d’activité est trop vite récompensé

Mais une baisse ponctuelle peut aussi rapidement vous faire perdre du score. Lors de période d’activité plus creuses, les points disparaissent rapidement. Mais ces points perdus peuvent revenir très rapidement. Un bon outil de mesur ed’influence devrait lisser bien plus le scoring afin de ne pas être dépendant de “break” ou de “peak” éventuels.

C. Il donne, selon moi, trop d’importance à la “parlotte” et à la sur activité

Hum difficile de choisir les éléments prépondérant entre la conversation et la propagation. Il me semble que dans un premier temps, l’influence est plus démontrée par des RT plus nombreux que par des conversations. On peut en effet très bien parler de la pluie et du beau temps en groupe restreint et certes avoir un influence au sein du groupe (quoique, pas toujours) par contre bénéficier d’un nombre de retweet considérable est plus difficile.

En ce qui concerne ces retweet, plus vous tweetez de liens, plus vos chances d’obtenir des RT sont grandes. Il ne me semble pas que cet aspect soit ou soit suffisamment pris en compte. Un ratio nombre de RT/nombre de Tweets envoyé permettrait de corriger un peu ce biais.

2-. Amélioration en vue

Klout ajoute un aspect social et donc humain dans son scoring. Il vous permet, en effet, de distribuer des points sur certains sujets à des utilisateurs.

Vous vous rendez sur la page http://beta.klout.com/#/vansnick/topics (c’est la mienne, si vous voulez allez sur la page d’un autre utilisateur remplacez Vansnick par son pseudo Twitter) :

Vous obtenez les 10 sujets pour lesquels Klout vous juge influent :

klout influence

Vous avez 5 points à distribuer par jour. quand vous attribuez un point à quelqu’un, une fenêtre apparait pour vous le signaler. Voyez par exemple, le point que j’ai donné à Isabelle et Camille

klout camj59klout isabellemathieu

 

Ce que je trouve moins heureux, c’est que le profil de la personne qui a donné le point apparait dans son profil Klout. Cela risque en effet d’engendrer la pratique du donnant-donnant (Isabelle et Camille, vous savez ce qui vous reste à faire 🙂 ) :

klout +K

3-. Conclusion

C’est une voie d’amélioration indéniable que de proposer de voter sur des domaines d’influence. Il faudra voir l’impact sur le score. Les points du votant vont-ils avoir un impact, par exemple ?

Et si jamais vous venais l’envie de voter pour moi… un clic sur l’image vous amènera sur mon profil Klout 😉

vote klout

— Posted on juin 2, 2011 at 4:12 by

Tags: , ,