Les 7 péchés capitaux des médias sociaux

7-péchés

1-. La colère

colère

La maîtrise de ses nerfs et le contrôle de soi sont indispensables si vous envisagez une présence sur les médias sociaux. J’ai déjà assisté à des clash que les intervenants ont probablement regretté plus tard.

Par rapport à la vie réelle, vous avez l’avantage que tapez un post sur un clavier prend plus de temps que de parler. Profitez de ce temps pour être certain de vouloir envoyer votre post. Il m’est plusieurs foi arrivé d’effacer, en tout ou en partie, un message (plus souvent de le reformuler en fait).

2-. L’avarice

avare

Envisagez votre présence sur les médias sociaux comme un don que vous faites à la communauté. Apportez du contenu, aidez, répondez autant que faire se peux. Comme je l’ai déjà dit : “Donnez, donnez, donnez et peut être un jour vous en serez récompensé. Sinon, vous aurez eu la satisfaction de faire quelque chose de positif.

3-. L’envie

envie

“Ah ce type qui a 5.000 followers ou qui est devant moi au classement Biduletruc et pourtant ce qu’il fait est moins bien que moi” : voilà le type de phrase à ne pas tenir. Ne soyez pas jaloux ni envieux du succès d’autrui mais puisez-y de l’inspiration.

Trop souvent j’ai l’impression que la phrase préférée de certains est : “quand les autres reculent, j’ai l’impression d’avancer”.

4-. La gourmandise

gourmandise

Ne pas vouloir tout et tout de suite !! La présence sur les médias sociaux se construit patiemment à force d’efforts. Ne soyez pas gourmand et n’espérez pas avoir directement des centaines de visiteurs, de followers ou de fans.

5-. L’orgueil

orgueil

Soyez humble, très humble. Il faut accepter la critique pour progresser et c’est même la voie du progrès. Evitez aussi de vous croire plus malin qu’autrui sous prétexte que cette personne n’agit pas comme vous (cela arrive souvent dans la gestion de comptes twitter par exemple). Avant d’affirmer quelquechose,  soyez sur de votre fait et si vous vous êtes trompé, n’hésitez pas à le reconnaître.

L’excuse est le moyen le plus facile et le moins couteux (sauf pour l’orgueil) pour se faire entendre.

6-. La luxure

luxure

Les réseaux sociaux sont facteurs de rencontres…mais si vous cherchez l’âme soeur (que ce soit à l’achat ou la location voir ici), il y a des sites dédiés. La drague à longueur de post, c’est lourd et peu pertinent sur certains sites.

Si vous êtes exhibi, chatroulette a comblé tous vos désirs 🙂

7-. L’acédie (paresse)

paresse

L’activité sur les réseaux sociaux ne souffre pas de périodes vides. Si vous avez un blog, il convient de l’alimenter régulièrement. si vous avez un Twitter, eh bien il n’est pas très judicieux de rester plusieurs jours sans activités. De même que la fréquence, la qualité de ce que vous y ferez exige de l’activité. Pour produire du contenu, il faut explorer, se documenter, lire… tout cela demande des efforts et du temps !!

— Posted on juin 8, 2010 at 12:15 by

Tags: ,