usage-datas-strategie-web

Marketing Internet : 70 % des cadres ne savent pas utiliser les données

1-. Budgets digital marketing en hausse

Les budgets marketing évoluent et de nombreuses études mettent en évidence un transfert du offline vers le online. Selon l’étude de DataXu dont il est question dans ce billet, 32 % des personnes interrogées disent que les budgets ont été transfères pour plus de 50 % et 55 % rapportent un transfert de minimum 25 %.

cout-acquisition-client-internet-marketing

Les motivations principales de ce déplacement sont :

budget-mrkting-digital

2-. Les cadres sont positifs sur le potentiel

Une évolution notable en quelques mois (années), le scepticisme du départ est aujourd’hui dépassé. La plupart des cadres (90%)ont pris conscience du potentiel du marketing digital. L’attrait principal cité dans l’étude étant le coût d’acquisition réduit.

cout-acquisition-client-internet-marketing

 

3-. Du manque de mesure à un surplus de données

Si vous vous rappelez, il y a encore peu de temps (30 mois) une autre étude nous informait que seuls 16 % des entreprises mesuraient le ROI de leurs investissements sur les médias sociaux.

roi-social-media

Depuis lors, les choses ont bien évolué et la plupart des responsables marketing savent qu’ils doivent intégrer des KPI afin de mesurer l’atteinte des objectifs opérationnels.

Mais le paradoxe actuel est le “trop” d’informations récoltées avec les différents outils d’analytics ET de la difficulté d’en tirer parti. En effet, l’étude de DataXu met en évidence trois éléments qui sont autant d’obstacle à l’interprétation des données et la prise de décision en temps réel pouvant en découler.

Le manque d’outils :

depenses-marketing-internet-repartir

Le manque de capacités d’analyse :

depenses-webmarketing

Ces deux éléments sont complétés avec un élément qui revient souvent.. le manque de moyens :

data-analyse-roi

4-. Les grandes conclusions de l’étude

5-. Ma conclusion

Cette étude est intéressante car elle montre une évolution. Si lors des balbutiements du social media marketing (même si il est question de façon plus large du marketing digital), la mesure était reléguée au second plan voire absolument pas prise en compte. Il apparait maintenant que c’est la quantité de données à traiter qui fait question.

 

Données de l’étude :

Marketing in the Digital Age : Entretiens qualitatifs menés par DataXu auprès de plus de 300 cadres entre octobre 2011 et Janvier 2012

 

— Posted on novembre 1, 2013 at 8:10 by

Tags: , , ,