Médias sociaux : Analyse de 7 types de pub

Le choix du bon support de communication est de plus en plus complexe vu la diversité croissante de ceux-ci.

Une étude intéressante du site http://www.psychster.com/ permet d’obtnir des réponses à cette problématique.

L’objectif de cette étude est d’analyser, sur base d’expériences utilisateurs, les résultats de 7 types de pubs.

1-. Les questions clés :

Principale : Certaines pubs sont-elles plus efficaces que d’autres ?

Subsidiaire : Les pubs marchent-elles pour toutes les marques sur tous les sites ? La marque doit-elle être pertinente vis à vis du site pour que la pub fonctionne ?

2-. Les 7 types de pubs :

3-. Les évaluations (niveaux de 1 à 5 proposés aux enquêtés)

4-. Résultats

a. Je cliquerais sur les liens et ferais des interactions

contenu sponsorisé

b. J’achèterais des produits de cette marque

fan facebook

c. Je recommanderais cette marque à un ami

profil fan

d. Je vois cette “activité” comme une pub

publicité médias sociaux

5-. Analyse

Le contenu sponsorisé obtient le plus haut niveau d’interaction mais est le plus mauvais en ce qui concerne les intentions d’achat et la viralité. (voir les carrés en vert)

Le fait de pouvoir devenir fan et d’avoir la possibilité de mettre un logo sur son propre profil engendre des intentions d’achat supérieure au simple profil. (voir les cercles bleus). L ‘effet viral est accentué par ces même critères puisque les recommandation aux amis sont supérieures lorsque ces possibilités existent.

La création et le partage de Widgets sont plus incitants à la participation que ne le sont  les bannières et les newsletters. La différence est toutefois moins marquée en ce qui concerne les recommandations et les intentions d’chat.

Les conclusions sont valides indépendamment des sites et des marques.

La pertinence du site vis à vis de la marque est importante. Par exemple, une marque de soupe a obtenu de meilleur résultat en étant présente sur un site de recette que sur Facebook.

6-. Conclusions

Le contenu sponsorisé, même s’il produit le plus d’interactions, est le moins bon concernant les intentions d’achat. Cet outil est donc à favoriser lorsqu’il s’agit d’augmenter la notoriété. Si le but est d’augmenter ponctuellement les ventes, il est évidemment à éviter.

Si vous poursuivez ce dernier but (notoriété), il conviendra de plutôt donner la possibilité aux internautes de devenir Fans et d’ajouter votre logo à leurs profils.

Lorsque votre objectif est de mettre en place un processus viral, d’augmenter les intentions d’achats et la perception positive de la marque, utilisez la création et le partage de widgets par les internautes.

Enfin, si vous recherchez le meilleur ROI, les bannières et newsletter restent, sans doute, le meilleur choix

— Posted on avril 18, 2010 at 8:00 by

Tags: , ,