Réseaux sociaux : Un livre de 1936 sur le community management

1-. Comment se faire des amis

Billet inspiré par le best seller de Dale Carnegie dont le titre est “Comment se faire des amis ?” dont le titre pourrait être adapté en : “Comment se faire des amis .. sur Facebook et Twitter ?”

Si la première édition du livre date de 1936, il est et reste parfaitement adapté à notre époque et il l’es tout autant en ce qui concerne les usages sur le net. Certains principes sont parfois redondants avec d’autres, j’ai donc repris ceux qui me paraissent essentiels.

2-. Revue des conseils

a. 2 des 8 conseils pour tirer profit du livre

Le désir profond et irrésistible de se perfectionner et la volonté d’apprendre à mieux s’entendre avec son entourage.

Pour apprendre il faut une attitude active et non passive. C’est en exerçant que nous nous perfectionnons.

b. 3 techniques fondamentales pour influencer les autres

1er principe : Ne critiquez pas, ne condamnez pas, ne vous plaignez pas.

“La critique est vaine et ne fait que mettre sa cible sur la défensive. La critique est dangereuse car elle blesse l’amour propre et provoque la rancune.”

Récompenser les bons comportements est infiniment plus porteur que de sanctionner les mauvais.”

“Avant de vouloir corriger les autres, commencez par vous-même.”

Si vous voulez faire naître des rancunes qui brûleront pendant des lustres et persisteront peut-être jusqu’à la mort, adressez à ceux qui vous entourent quelques cinglantes critiques.”

“Quand vous vous adressez à un homme, vous ne parlez pas à un être logique mais un être rempli d’émotion”.
Je vous invite aussi à relire ce billet : 7 conseils pour faire une critique constructive.

2ème principe : Complimentez honnêtement et sincèrement

Le seul moyen pour qu’une personne accomplisse une action est de susciter en elle le désir de l’accomplir.

Pour John Deway, le mobile le plus puissant de la nature humaine est d’être important. Freud lui mettait en évidence le désir d’être reconnu.

Les êtres humains sont capables de faire une multitudes d’action pour se sentir importants ou être reconnus. Pensez donc à rendre justice aux mérites de ceux qui vous entourent.

Charles Schwab disait : “Rien ne tue davantage l’ambition d’une personne que les critiques de ses supérieurs. Je ne réprimande jamais personne. Je crois qu’il vaut mieux stimuler, donner aux êtres un idéal à atteindre. C’est pourquoi je suis toujours prêt à louer et je déteste gronder. Si je trouve une chose bien faite, j’approuve sincèrement et je prodigue des compliments.”

3ème principe : suscitez un vif désir de faire ce que vous proposez

La seule façon d’influencer est de parler de ce que l’autre veut et de lui montrer comment il peut l’obtenir.

Harry A. Overstreet a écrit : “… L’action naît de nos désirs fondamentaux… Et le meilleur conseil que l’on puisse offrir à ceux qui désirent influencer leurs semblables, aussi bien dans les affaires, dans la politique, que l’enseignement ou la famille, c’est, avant tout, d’éveiller chez eux un ardent désir… Celui qui peut réaliser cela s’attache tous les concours et toutes les sympathies, il connaît le succès. Celui qui en est incapable demeure pauvre et solitaire.”

Henry Ford : ” Le secret du succès, c’est la faculté de se mettre à la place de l’autre et de considérer les choses de son point de vue autant que du nôtre”.

Pensez aux motivations, envies et besoins des autres si vous souhaitez, au travers d’eux, connaître la réussite.

c. Six moyens de gagner la sympathie des autres

4ème principe : Intéressez-vous réellement aux autres

“Vous voulez gagner des sympathies ? Soyez aimable, Oubliez-vous. Pensez aux autres. Vous vous ferez plus d’amis en deux mois en vous intéressant sincèrement aux autres que vous ne pourriez en conquérir en deux ans en vous efforçant d’amener les autres à s’intéresser à vous.”

Adler a écrit :”L’individu qui ne s’intéresse pas à ses semblables est celui qui rencontre le plus de difficulté dans l’existence et nuit le plus aux autres”.

5ème principe : Ayez le sourire

Un homme ne peut réussir dans une tâche que s’il prend du plaisir à l’accomplir. Il faut travailler dans la joie, si nous devons nous forcer, si notre métier nous ennuie, nous allons à l’échec. De même, il faut que nous nous plaisions dans la compagnie de nos semblables, si nous voulons qu’ils se plaisent dans la nôtre.

Un sourire ne coûte rien mais il crée beaucoup. Il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne. Il ne dure qu’un insatnt mais son souvenir peut durer toute une vie.

6ème principe : Rappelez-vous que le nom d’une personne revêt pour elle une grande importance.

7ème principe : Sachez écouter. Encouragez les autres à parler d’eux-mêmes.

Comment réussir auprès de vos interlocuteurs ? Comment les convaincre ? Comment mener à bien vos entretiens avec eux ? D’après le professeur W. Eliot, il n’y a aucun mystère : pour conquérir la sympathie d’une personne, pour la mettre d’humeur favorable et finalement la rallier à votre cause, il faut, avant tout, lui accorder votre attention exclusive lorsqu’elle s’exprime. Rien n’est plus flatteur.

8ème principe : parlez à votre interlocuteur de ce qui l’intéresse

Pour trouver le chemin du coeur d’un homme, il faut lui parler de  ce qu’il chérit le plus.

9ème principe : faites sentir aux autres leur importance et faites le sincèrement

La loi primordiale à respecter dans nos rapports avec nos semblables est : “Agis envers les autres comme tu voudrais qu’ils agissent envers toi-même”.

Les petites phrases polies et les mercis sont l’huile qui lubrifie les mécanismes de notre vie quotidienne.

d. 12 moyens de rallier les autres à votre point de vue

10 ème principe : Evitez les controverses, c’est le seul moyen d’en sortir vainqueur

Quelques conseils sont énoncés pour éviter qu’un différent se transforme en dispute :

11ème principe : Respectez les opinions de votre interlocuteur. Ne lui dites jamais qu’il a tort.

Il ne vous arrivera jamais d’ennui si vous admettez promptement que vous êtes sujet à l’erreur.

Ne discutez pas avec votre interlocuteur, qu’il soit votre client, votre conjoint, votre ennemi. Ne lui montrez pas qu’il se trompe, ne l’irritez pas, usez au contraire de diplomatie.

… 21ème principe : Lancez un défi

Pour obtenir des résultats, stimulez la compétition, non par l’appât du gain, mais par une émotion plus noble, le désir de mieux faire, de surpasser les autres et de se surpasser.

3-. Conclusions

Vous recherchez la popularité pour vous ou votre marque sur le web ? Si les outils et les supports sont récents, les moyens d’y parvenir ne le sont pas. Les humains recherchent du contact, de l’écoute, de la considération et que vous soyez vrai dans vos rapports.

Tous les ouvrages récents reprennent ces concepts éculés.

Je distingue 3 phases à l’apprentissage de ces bonnes habitudes :

Elle ne sont pas  appliquées. Ce sont les personnes qui réagissent selon leurs humeurs avec aucun self-control.

La réflexion est indispensable pour qu’elles puissent être mise en oeuvre. Ce sont les personnes qui ont entrepris le travail sur elle-même pour adopter ces bonnes pratiques.

Elles sont naturellement mises en pratique. Cela devient un réflexe de se comporter de manière à favoriser l’échange et les relations cordiales voire amicales.

— Posted on mars 12, 2011 at 5:27 by

Tags: ,