Storytelling et Réseaux sociaux : le Barca est vraiment “Mes que un club”

Pour la première fois depuis que j’ai commencé le blog, je suis resté 10 jours sans poster. La cause en est un séjour près de Barcelone.

Mon premier billet suivant mon retour va donc être consacré au phénomène Barca.

Toute la Catalogne voit la vie en Blaugrana et le Barca est vraiment  barca

1-. Storytelling

a. Un emblème

Le Barca, c’est avant une histoire ou plutôt une succession d’histoire que en font un symbole voire une “religion”.

Tout a commencé avec l’opposition entre le club du Roi d’Espagne le REAL de Madrid et le club Catalan. Les rencontres entre les deux équipes atteignent quasi les 250 et derrière ces affrontements sportifs se trouve le symbole de la résistance face aux tentatives hégémoniques de l’histoire espagnoles. C’est surtout pendant la période totalitaire que l’opposition a pris une telle ampleur. En effet, le général Franco avait pour souhait d’uniformiser la péninsule et luttait par exemple contre ceux qui s’exprimaient en basque ou en catalan. Il s’est aussi servi du Réal comme vitrine politique. Le club était le reflet de la puissance et de la domination de Madrid sur toute l’Espagne.

Le coach de Manchester, sir Ferguson, n’a d’ailleurs pas manqué de tenir des propos douteux lors de l’épisode du transfert avorté de Cristiano Ronaldo lors de l’été 2008 : “Ce qui est vraiment obscène avec ce Real Madrid, le club du Général Franco, c’est qu’il avait une histoire qui lui permettait de s’offrir n’importe qui et de faire tout ce qu’il voulait avant que la démocratie soit instaurée en Espagne” source

L’histoire a pris un tournant tragique lorsque le général a voulu envoyer un signal très fort à ses opposants en 1936 en faisant fusiller Josep Sunyol président du Barça de l’époque. Le peuple catalan ne digèrera jamais cette infamie. En 1939, à son arrivé au pouvoir, il prend donc le Real Madrid sous son aile, club qu’il soutiendra jusqu’à sa mort en 1975. Cette période sera d’ailleurs faste au niveau des trophées pour les Merengues puisqu’ils glaneront pas moins de 23 titres dont six coupes d’Europe grâce à des joueurs de légendes tels que Alfredo Di Stefano, Raymond Kopa ou encore Ferenc Puskas, le tout sous la présidence de Santiago Bernabeu, le dirigeant emblématique du club sous Franco. Face au nationalisme du général, le FC Barcelone  devient le porte-drapeau de la lutte contre le pouvoir en place et pas seulement en Catalogne. source

b. Marquer sa différence

En 2003, le club a traversé des problèmes financiers et, suite à une consultation des socios, il a été décidé de pouvoir mettre une publicité sur le maillot jusque là vierge du club.

Ils ont reçu plusieurs offres mirifiques dont celle de Qatar airways qui proposait 125 millions d’€uros !! Mais ce n’est qu’en septembre 2006 que le maillot blaugrana a vu son premier “sponsor” apparaître. Le champion d’Europe a pris le monde du foot business à contre-pied en s’alliant, le 7 septembre, avec l’Unicef, pour un partenariat qui non seulement ne lui rapportera pas d’argent mais lui en coûtera. C’est qu’à Barcelone, une fois les ennuis financiers passés, on ne tenait plus à promouvoir une marque commerciale à travers l’image d’une équipe qui s’est toujours voulue, d’après sa devise, «plus qu’un club».

C’est ce rôle de porte-drapeau qui a longtemps valu au maillot du Barça de rester vierge de toute publicité, au même titre que les équipes nationales. Une originalité seulement partagée en Europe occidentale avec l’Athletic Bilbao, qui porte, lui, l’étendard du nationalisme basque.

Sociale et universelle. Quand les deux clubs ont décidé, en 2003, de recourir à la publicité, ils ont juré que leur choix se porterait sur des partenaires éthiquement compatibles. A l’automne 2004, l’Athletic Bilbao arborait pour la première fois le nom d’un sponsor, celui du gouvernement autonome basque, et l’inscription «Euskadi». En choisissant l’Unicef, à qui il va verser 1,5 million d’euros sur cinq ans, ainsi que 0,7 % des revenus de sa fondation, le FC Barcelone se démarque du club basque et place symboliquement la Catalogne dans le concert des nations.

Voilà les maillots des années 2005 à 2009 :

maillot

source et source

c. Messi, aussi une histoire

C’est à 9 ans et en ne mesurant qu’ 1 m23 que les parents de Messi ont consulté un médecin à ce propos. Le problème a été identifié mais le traitement est extrêmement cher pour les parents 1500$ par mois !! Pendant un peu plus de 2 ans, les parents on pu, grâce à diverses aides (Acindar, club de foot), faire administrer le traitement à Leo. Ils sont alors allé voir River Plate à Buenos aires mais cela n’a pas marché !! La solution semblait être hors d’Argentine.. et plus précisément à Barcelone.

Le test a été concluant en jouant une partie contre des enfants 2 ans plus âgés que Messi !! 3 mois plus tard Messi quittait l’Argentine pour aller à Barcelone et le contrat était signé le 1er mars 2001 !!

2-. Réseaux sociaux

a. Facebook

Parmi les grands clubs européens, le Barça est celui qui compte le plus de fans http://www.facebook.com/fcbarcelona :

La page est animée très régulièrement et en trois langues (catalan, espagnol et anglais). Des infos y sont très souvent posées ainsi que des images, des interviews de joueurs et des vidéos. Plusieurs onglets sont personnalisés et incitent à l’action :

Sur les posts, il y a une interactivité incroyable. Les différents feedbacks atteignent presque toujours les 10.000 et on arrive parfois à 45.000 comme pour celui qui mette le lien vers la page du site avec l’article sur la victoire face au … Réal.

Les fans peuvent poster sur la page et il y a plusieurs dizaines de posts par… heure.

Facebook est avec le site officiel la tête de pont de la présence en ligne du club.

b. Twitter

Le Barça a trois comptes Twitter officiels.

La communication est unidirectionnelle car ils ne followent personne. Le nombre de fans est surtout conséquent (plus de 130.000) pour le compte en Catalan.

La page est customisée dans le même style que le compte Youtube avec les joueurs debout et l’air sévère. Le compte Twitter est un moyen de communication supplémentaire pour amener les internautes sur leur site. Il est toutefois nettement moins important dans la stratégie de communication que la page fan !!

3-. Le site officiel

Le site est vraiment complet et la meilleure des descriptions est de le visiter : http://www.fcbarcelona.cat/web/english/

Un gadget que j’ai trouvé sympa est dans la billetterie en ligne. quand vous vous positionnez sur un endroit, une petite fenêtre s’ouvre pour montrer la vue que vous auriez sur le terrain du camp nou :

— Posted on avril 14, 2010 at 9:21 by

Tags: , , , ,